Sur les traces de Louis XIII à Paris

monuments sont construits sous son ère (l’église de la Sorbonne par Richelieu, le palais du Luxembourg par sa mère, Marie de Médicis). Si Louis XIII ordonne la création d’un siège parisien de l’archevêché, jusque-là à Sens, qui multiplie la construction de bâtiments religieux dans la capitale, ce monarque bourbon marque également Paris par l’édification de plusieurs monuments. Tour d’horizon des traces que ce souverain nous a laissé.

Sur les traces d’Henri IV à Paris

De nombreux rois de France ont laissé leurs marques à Paris. Monté sur le trône alors que la France connait une des plus grandes crises de son histoire, les guerres de religions, Henri IV devra légitimiser son pouvoir politique. De son arrivée à Paris, au moment de son mariage, des constructions qu’il poursuit ou qu’il commandite, jusqu’au lieu de son assassinat, ce monarque aura marqué au fer rouge son empreinte dans sa belle capitale. Tour d’horizon des lieux qui conservent les traces de son passage.

Sur les traces du roi Henri II à Paris

Figure majeure de la Renaissance française, Henri II n’en demeure pas moins un souverain méconnu. Second fils de François Ier et marié à la célèbre Catherine de Médicis, ce roi poursuit l’œuvre politique et artistique de son père. Quelles traces a-t-il laissé dans la capitale ? La réponse en 3 étapes.

Tout ce qu’il faut savoir sur les portes Saint-Martin et Saint-Denis (et sur l’enceinte de Charles V)

Que peuvent bien faire ces deux arcs de triomphe, quasiment collés l’un à l’autre, en plein cœur de Paris ? Pourquoi Louis XIV, qui donne l’ordre de leur construction, choisit cet emplacement précis ? La réponse se trouve quelques siècles auparavant, en pleine Guerre de Cent Ans, lors de la construction de la seconde muraille parisienne, ordonnée par le roi Charles V. Plongée dans ce pan de l’histoire médiévale parisienne, qui entraînera des répercussions profondes sur l’urbanisation de la capitale.

%d blogueurs aiment cette page :