Où trouver les traces de la Première Guerre Mondiale à Paris ?

Nombreux sont les témoignages de la Grande Guerre dans la capitale. De la tombe du soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe aux nombreux monuments aux morts, en passant par les œuvres comme celle de Gare de l’Est, l’armistice de la Première Guerre Mondiale est commémoré chaque année. On vous parle de 3 lieux symboliques qui portent encore les traces de ce conflit.

A la découverte de la Basilique Saint-Denis : Mythe et Architecture

Si Saint-Denis est certainement réputé pour son Stade de France, on oublie presque que la ville trouve son origine il y a 1500 ans et que le mythe qu’elle représente est symbolisé par un édifice toujours en place après tous ces siècles. La basilique Saint-Denis est intrinsèquement lié à l’histoire du premier évêque de France et son architecture novatrice marquera et inspirera pour les siècles futurs. Quel est l’histoire de Saint Denis ? Quelle est celle de sa construction ? C’est partie pour la découverte d’un monument fondateur de l’Histoire de France.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire du Musée des Arts et Métiers

Difficile de ne pas remarquer cette étonnante église et la petite statue de la Liberté quand on sort du métro. Le Conservatoire des Arts et Métiers est un ensemble architectural bien ancré dans le quartier et qui possède une histoire millénaire. Chefs d’œuvres d’architecture, héritage du siècle des Lumières, collection dense, le CNAM a tout pour vous donner envie de le visiter. Voyez par vous-même !

L’histoire de la ligne 5 du métro à travers 3 stations

Inaugurée en 1906, la ligne 5 est le premier axe nord-sud à voir le jour dans la capitale, la ligne 4
n’étant pas encore terminée. La desserte de 2 importantes places Bastille
et République ainsi que de 3 gares (de l’Est, du Nord et d’Austerlitz) en fait une ligne
très utilisée des Parisiens. Initialement prévue pour rejoindre la gare de l’Est à la gare d’Austerlitz,
la ligne est prolongée entre 1906 et 1985 pour avoir désormais comme terminus Bobigny au nord
et Place d’Italie au sud.

Où trouver les vestiges romains de Lutèce dans le sud de Paris ?

La cité de Lutèce se concentrait autour de deux sites principaux : l’île de la Cité et la montagne Sainte-Geneviève, la Seine traversant la ville de part en part. On y trouvait des murailles, un port, un palais, des thermes, des arènes, un amphithéâtre ou encore le forum. Il reste cependant deux éléments, excentrés à la ville gallo-romaine, qui possèdent une importance capitale. Dernière plongée dans les méandres de Lutèce

A la découverte de la Maison de Victor Hugo

Après une campagne de rénovation de deux ans, la Maison de Victor Hugo est enfin prête à accueillir de nouveaux ses visiteurs. Les jardins totalement réaménagés, qui accueilleront un café sur sa terrasse, un espace rénové au 1er étage, réservé aux expositions temporaires et les appartements où Victor Hugo vécut de 1832 à 1848 sont à (re)découvrir dès maintenant ! Visite de cet hôtel pas comme les autres de la place des Vosges.

Trois jolies cités et villas à découvrir le long de la rue de Bagnolet

A l’abri de l’imposant cimetière du Père-Lachaise, se cachent quelques ruelles qu’on découvre avec plaisir, tant elles sont à l’abri du tumulte des avenues parisiennes. En remontant la rue de Bagnolet, ces cités et villas valent qu’on s’y arrête quelques instants. Plongée dans l’histoire d’un quartier ouvrier créé au XIXème siècle.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire du passage Jouffroy

La Révolution française a rabattu les cartes sociales. La monarchie ayant été réduite à néant, les privilèges du Clergé ayant été abolis, une nouvelle classe sociale prospère à Paris. La bourgeoisie s’enrichie grâce aux spéculations immobilières et développe de nouveaux modes de consommation. Sous le même modèle que les bazars orientaux, les passages couverts voient le jour au début du XIXème siècle. Le passage Jouffroy, construit en 1846, en est un des plus emblématiques. Pour quelles raisons ? Réponses en 4 points.

A la découverte de la Tour de Jean Sans Peur

Coincée entre deux bâtiments haussmanniens, en plein cœur du quartier Étienne Marcel, la tour de Jean Sans Peur possède des qualités architecturales qui valent une visite. Assez discrète depuis la rue, on pourrait presque passer à côté sans s’arrêter, c’est pourtant à l’intérieur de l’édifice médiéval que se trouvent quelques trésors. Quelle est cette tour ? Pourquoi s’appelle-t-elle ainsi ? Quels sont les éléments qui méritent le coup d’œil ? C’est partie pour la visite !

Où trouver les vestiges romains de Lutèce autour de la Montagne Sainte-Geneviève ?

La cité gallo-romaine de Lutèce a laissé de nombreuses traces, dont certaines sont encore visibles de nos jours. Encore faut-il savoir où chercher ! Après une plongée dans la découverte des vestiges de l’île de la Cité, il est temps d’explorer ceux situés autour de la montagne Sainte-Geneviève, appelé mont Lucotitius par les romains. Situé au centre de Lutèce, ce mont concentre autour de lui les principaux éléments représentatifs d’une cité romaine : le forum, les arènes et les thermes.

%d blogueurs aiment cette page :