Tout ce qu’il faut savoir sur l’église Saint-Etienne-du-Mont

150 ans sont nécessaires, entre le XVIème et le XVIIème siècles, pour la construction de l’église Saint-Etienne-du-Mont, expliquant l’évolution de style architectural du Gothique à la Renaissance. Etroitement liée à l’histoire de l’abbaye Sainte-Geneviève voisine, l’église, qui n’avait vocation qu’à recevoir les paroissiens, devient l’une des églises les plus importantes de la capitale en accueillant la châsse de Sainte-Geneviève. Elle renferme des secrets architecturaux qu’il est grand temps de découvrir. Visite guidée pour tout connaître de l’église Saint-Etienne-du-Mont !

A la découverte de la Butte aux Cailles

Ancien village en bord de Bièvre (rivière aujourd’hui recouverte), et vivant de l’artisanat, la butte est épargnée par les grands travaux haussmanniens lors de son rattachement à Paris en 1860. Aujourd’hui considéré comme un musée à ciel ouvert de street art, le quartier est propice à une promenade dominicale, tant il est protégé de l’effervescence parisienne.

A la découverte de l’église Saint-Julien-Le-Pauvre

Totalement inconnue des Parisiens, cachée par l’ombre de son illustre voisine, Notre-Dame, la petite église Saint-Julien-Le-Pauvre est pourtant très riche d’Histoire. Elle est aussi associée à de nombreux superlatifs : Premier centre de l’Université, elle possède les derniers dalles romaines, et a à proximité le plus vieil arbre de Paris. L’établissement mérite qu’on s’y attarde un peu. La preuve par 4 raisons !

A la découverte de l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile

Peu sont les parisiens qui connaissent l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile, encore moins son intérieur bariolé. Cet édifice religieux, dans lequel s’est marié Jules Verne, cache quelques surprises et secrets qu’il est grand temps de vous faire découvrir. Visite d’un lieu atypique et caché de la capitale.

%d blogueurs aiment cette page :