Que visiter à Barcelone quand on est fan de Gaudí ?

Comment ne pas penser à Antoni Gaudí quand on parle de Barcelone ? La Sagrada Familia et le Park Güell arrivent en tête des suffrages des chefs d’œuvres de l’architecte catalan et naturellement en haut de la liste des visites quand on est passionné d’architecture. Et heureusement pour nous, la ville regorge d’exemples du grand maitre. L’ensemble est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Que visiter à Barcelone quand on est fan de Gaudí ? La réponse en 6 sites.

Si vous voulez lire mon article « Que visiter à Barcelone en dehors de Gaudí ? », c’est par ici !

1/ Casa Vincens

Commandé en 1878 par un riche courtier en bourse, le bâtiment est la première maison construite par Gaudí, en témoignent ses influences orientales et néomauresques, et baroques. La décoration foisonnante et l’utilisation systématique de la faïence annonce les prémices du style du maitre catalan.

Lors de mon voyage en 2015, la maison n’était pas encore ouverte au public. Je ne peux donc pas décrire l’intérieur, ni mes impressions. Depuis son ouverture en 2017, le site fait partie des incontournables à visiter pour qui est passionné par l’architecte catalan. Le prix est de 16€.

Carrer de les Carolines, 20-26.

Plus d’infos : https://casavicens.org/fr/

© Casa Vincens

2/ Palau Güell

Un vrai coup de cœur ! Construit entre 1886 et 1891 pour le riche industriel Eusebi Güell, il ne faut pas se fier à la façade étrangement austère quand on connait l’architecte. L’intérieur est somptueux, et lorsqu’on lève les yeux, on est littéralement soufflé par la coupole parabolique, percée d’ouvertures en forme d’étoiles.

La visite est passionnante et révèle tout le génie du maître catalan face aux exigences de Güell. Moins connue que les autres maisons, on est pour une fois tranquille pour la visite, d’autant que (pour une fois), le prix n’est pas exorbitant, 12€. Proche de la Rambla, je vous conseille vivement de faire un détour par ce monument.

Carrer Nou de la Rambla, 3-5

Plus d’infos : https://www.palauguell.cat/en

© La Tête en l’Air

3/ La Casa Battló

Commandé par un riche industriel du textile, Joseph Battló i Casanovas, l’immeuble est restauré par Gaudí entre 1904 et 1906. La Casa s’inscrit dans la vision naturaliste de l’architecte par la variété des couleurs, et les formes arrondies et s’inspire du milieu marin pour cette réhabilitation. Le bleu est omniprésent tant sur la façade extérieure que dans les intérieurs. Le patio central est sans conteste une des pièces les plus impressionnantes à découvrir.
La Casa est aujourd’hui gérée par un organisme privé, d’où son prix exorbitant (25€). C’est malheureusement une visite touristique très prisée, attendez-vous à ne pas être seul. Mais ce serait vraiment dommage de rater cette visite. Je vous conseille, pour évider la queue et payer moins cher (les billets coutent 4€ de plus au guichet), de réserver en ligne.

Ne manquez par de jeter un petit coup d’œil à la Casa Amattler voisine.

Passeig de Gràcia, 43

Plus d’infos : https://www.casabatllo.es/fr/

© La Tête en l’Air

4/ La Casa Milà

Surnommé « la Pedrera » (carrière de pierre en catalan), cet édifice est conçu par Gaudí comme un hôtel particulier et constitue une œuvre monumentale du modernisme catalan de la première décennie du 20ème siècle. Construit entre 1906 et 1910 pour un riche entrepreneur, ce bâtiment est novateur par ses formes arrondies (rendu possible par la répartition du poids de l’édifice sur des poutres et non sur la façade).

La visite commence par les riches intérieurs contenant des meubles d’époques. Les combles accueillent un espace totalement dédié à Gaudí avec maquettes, plans et vidéos explicatives sur le travail de l’architecte.

Le clou du spectacle se trouve en haut. Le toit-terrasse est la partie la plus impressionnante avec ses cheminées aux formes énigmatiques. La couleur marbre uniforme contraste magnifiquement avec le ciel bleu de la cité catalane.

Cette visite n’est pas donnée non plus, 22€. Mais l’ensemble vaut vraiment le détour.

Passeig de Gràcia, 92

Plus d’infos : https://www.lapedrera.com/en

© La Tête en l’Air

5/ Park Güell

Voilà un des passages obligés de Barcelone ! Après son palais, Eusebi Güell commande à Gaudí la construction d’une cité-jardin en 1900, sur le modèle anglais. L’industriel devra réfréner ses envies face au coût de construction et ne conservera que 2 maisons sur les 60 commandées.

L’architecte, en respectant le relief naturel de la colline, laisse libre court à son imagination. Il produit une œuvre tout en courbes et couleurs, comme à son habitude. Le résultat offre un terrain de jeu propice à la balade, avec ses deux maisons en forme de champignons à l’entrée, sa fontaine centrale en forme de salamandre et sa superbe vue surplombant la ville. D’autres surprises ponctuent la visite.

Victime de son succès, ce park est désormais payant (10€). Je vous conseille vivement de réserver en ligne avant votre séjour pour être sûr d’obtenir une place (et perdre quelques heures précieuses à faire la queue…).

Avinguda del Santuari de Sant Josep de la Muntanya

Plus d’infos : https://parkguell.barcelona/fr?q=fr

© La Tête en l’Air

6/ La Sagrada Familia

La véritable rock star de Barcelone ! Vous vous dites que, puisque tout le monde se rue pour la visiter et que c’est un monument affreux, vous feriez bien l’impasse sur cette étape du voyage ? Vous auriez sacrément tort !

Alors oui, c’est LE lieu touristique le plus visité de la capitale barcelonnaise. Et encore oui, l’extérieur n’est pas ce qu’on a vu de plus beau. MAIS, même moi, qui y allais avec un bon à-priori, j’ai été littéralement soufflée par l’intérieur du bâtiment ! Et c’est bien la première fois que je suis restée aussi longtemps dans un édifice religieux, en pure contemplation.

Encore en construction depuis 1882, le chef d’œuvre de Gaudí est uniquement financé grâce aux droits d’entrée (et à l’aumône). La fin des travaux est en principe prévue en 2026, pour le centenaire de la mort de l’architecte catalan.

Si vous voulez visiter ce site (et que j’ai réussi à vous convaincre), il faut absolument réserver vos billets en ligne avant de venir (20€, 32€ si vous voulez aussi grimper dans les tours, attention au vertige…) ! Sans quoi, vous allez faire la queue pendant des heures, sans aucune certitude d’y rentrer.

Carrer de Mallorca, 401

Plus d’infos : https://sagradafamilia.org/en/

© barcelonesite.fr

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :