3 jours à Stuttgart et ses environs : que faire ? Que voir ?

Envie de prendre un peu le large, sans prendre l’avion ? Contre toute attente, la ville de Stuttgart et ses alentours ont de nombreux arguments à leur actif. Entre son cœur historique, un des plus beaux châteaux baroques d’Europe, une architecture typique germanique ou encore des musées pour les fans de voitures, cette cité allemande, à seulement 3h de Paris, a plus d’une corde à son arc ! C’est parti pour la visite !

Visite de Stuttgart

Stuttgart est une ville assez moderne, mais il n’en demeure pas moins qu’elle possède quelques sites et attractions à découvrir.

Côté châteaux, le « Nouveau Château » (Neues Schloss) et le « Vieux Château » (Altes Schloss) se côtoient à quelques mètres seulement l’un de l’autre. Le plus vieux, avec ses allures de château-fort médiéval, est construit à partir du 10ème siècle et ses intérieurs retracent l’histoire de la famille Wurtemberg. Le plus récent remonte au 18ème siècle et rappelle l’architecture versaillaise.

© La Tête en l’Air

A proximité, vous aurez la possibilité de découvrir les trois places les plus représentatives de Stuttgart, les places Schlossplatz, Schillerplatz et Karlsplatz. Sur cette dernière, ne manquez pas le Flohmarkt, véritable vide-grenier à ciel ouvert très apprécié des habitants. Si vous avez une petite faim, vous pouvez aussi vous balader au Markthalle voisin, halles couvertes construites en 1914 dans un style Art Nouveau.

© La Tête en l’Air

Côté Culture, vous avez la possibilité de vous découvrir l’Opéra et le Théâtre de Stuttgart, collés l’un à l’autre, ainsi que les musées de la ville (Musée des Beaux-Arts ou la Staatsgalerie). L’immanquable reste la bibliothèque municipale avec son architecture cubique et une photogénie certaine. Attention, cependant, comme tout bâtiment municipal, cette dernière peut être fermée les week-ends et jours fériés.

© Cmsfreiberufler / Wikipédia

Côté insolite, je vous conseille de vous poser quelques minutes devant le lac de Feuersee. Avec une vue miroir sur l’église et ses cygnes, le lieu est une atmosphère légèrement féérique.

© La Tête en l’Air

Mon coup de cœur reste le Bohnenviertel, le quartier des haricots, plus vieux quartier de Stuttgart. Avec ses petites ruelles pavées et ses façades traditionnelles, les quelques rues qui constituent ce petit quartier donnent un bel aperçu de ce que à quoi pouvait ressembler jadis cette cité allemande.

© La Tête en l’Air

Les Musées Porsche et Mercedes-Benz      

Naturellement, les aficionados de mécanique et de voitures se dirigeront d’office vers les deux musées emblématiques du genre, les musées Porsche et Mercedes-Benz. Ces deux sites retracent l’histoire des entreprises et l’évolution des voitures de ces marques allemandes.

Nous n’étions pas particulièrement attirés par ces deux musées, nous avons privilégié des visites plus architecturales pour notre deuxième jour.

© Julian Herzog / Wikipédia

Château de Ludwigsbourg

Ce château, construit à partir de 1704, n’est pas moins que l’un des plus grands monuments baroques conservés dans son état d’origine d’Europe. La résidence des ducs de Wurtemberg nous plonge dans l’univers rococo, si distinctif en Allemagne. Entre les différentes salles d’apparat, le théâtre à l’italienne ou encore une enfilade néo-classique, difficile de ne pas en prendre plein la vue !

Ne manquez pas également la balade dans les jardins alentours, très agréables en attendant la visite.

© La Tête en l’Air

En effet, comme souvent en Allemagne, la visite est obligatoirement guidée et en anglais (sauf si vous êtes germanophone bien sûr). Il faudra donc vous adapter en fonction des heures de visites imposées (difficile d’en savoir plus à l’avance sur le site, n’hésitez pas à contacter le château si vous avez besoin des heures précises). Du coup, faites comme nous, commencez par la visite des jardins pour patienter.

Dernière précision, certaines ailes du château sont régulièrement fermées pour rénovations ou privatisées. Il est possible, comme pour nous, que vous ne visitiez pas l’intégralité du site. Un peu frustrant, mais cela n’en demeure pas moins un incontournable de la région !

© La Tête en l’Air

La vieille ville de Esslingen am Neckar

A seulement 15 minutes de Stuttgart, cette cité à flan de collines viticoles est un joyau du coin. Son architecture avec ses maisons à colombage et son ancien hôtel de ville valent le détour (et une bonne manière de découvrir les vins du coin…).

© La Tête en l’Air

Hundertwasserhaus à Plochingen

Si vous vous en sentez le courage et que la curiosité vous pique, prolongez votre voyage jusqu’à la ville de Plochingen. A 10 minutes de la gare, vous pourrez découvrir un des projets architecturaux de l’artiste viennois Hundertwasser, la « Hundertwasserhaus – wohnen unterm regenturm » (vivre sous la tour de la pluie). Il est possible de participer à des visites guidées, mais il est difficile de trouver beaucoup d’informations sur le net.

© La Tête en l’Air

Vous pouvez, comme nous avons fait, découvrir le site par vos propres moyens. Attention, cependant, le site étant une propriété privée, la discrétion est de mise. Les habitants sont habitués à voir les visiteurs venir découvrir les lieux, mais il n’en demeure pas moins qu’il est important de respecter la quiétude du voisinage.

© La Tête en l’Air

Stuttgart et ses environs en pratique 

Y aller : les liaisons entre Paris Gare de l’Est et Stuttgart sont régulières entre la SNCF française et la DB allemande. A seulement 3h de Paris et à un tarif abordable (environ 100€ l’AR) si vous vous y prenez tôt, Stuttgart est une destination idéale pour un week-end de 3 jours.

Se loger : nous avions privilégié un Airbnb pour économiser le repas du soir. Si vous vous excentrez du centre (Stuttgart est doté d’un excellent réseau de transports en commun), les tarifs diminuent.

© La Tête en l’Air

Se restaurer : Ce n’est pas à Stuttgart que vous mangerez léger, pour un peu que vous souhaitez profiter des spécialités locales. Ne manquez surtout pas de découvrir les vins locaux, de belles surprises sont à prévoir si vous faites partie des Français qui considérez le vin français comme le meilleur au monde… Côté gastronomie, ne manquez surtout pas les Maultaschen, gros raviolis farcis de viande et de légumes.

Mon coup de cœur reste l’auberge traditionnelle Weinhaus – Stetter en plein quartier des haricots. Une carte des vins incroyable et des recettes traditionnelles souabes à déguster.
Plus central, nous avons aussi découvert le restaurant Ochs’n Willi, plus classique mais avec également une carte de spécialités souabes.

© Betty Bossi

Se déplacer : comme je le disais, le réseau de transports en commun est très bien fourni. Vous pourrez alterner facilement entre visites à pied et métros et tramways dans la ville. Pour vous diriger vers le château de Ludwigsbourg et Esslingen am Neckar, il est possible d’acheter un forfait à la journée, calculé en fonction des zones traversées. Etudiez bien vos trajets et faites toutes vos visites extérieures en une seule journée, vous ferez quelques économies.

© La Tête en l’Air

Laisser un commentaire

%d