A la découverte de la Tour de Jean Sans Peur

Coincée entre deux bâtiments haussmanniens, en plein cœur du quartier Étienne Marcel, la tour de Jean Sans Peur possède des qualités architecturales qui valent une visite. Assez discrète depuis la rue, on pourrait presque passer à côté sans s’arrêter, c’est pourtant à l’intérieur de l’édifice médiéval que se trouvent quelques trésors. Quelle est cette tour ? Pourquoi s’appelle-t-elle ainsi ? Quels sont les éléments qui méritent le coup d’œil ? C’est partie pour la visite !


Baptisée du surnom du duc Jean de Bourgogne, suite à l’assassinat du frère du roi Charles VI, qu’il a commandité, la tour médiévale de Jean Sans Peur passerait presque inaperçue dans le paysage. Elle est le dernier vestige de l’hôtel d’Artois, partie intégrante de l’imposant domaine parisien des ducs de Bourgogne, dont la superficie était d’un hectare.

Construite en 1410, la tour se visite sur 5 niveaux, du rez-de-chaussée jusqu’à la charpente. Nous y découvrons les chambres dites de l’Ecuyer et de Jean Sans Peur. Surplombant l’hôtel, elles servaient principalement aux réunions privées des ducs. Elles possédaient des latrines à fosse, les plus anciennes de Paris, ainsi que des cheminées et conduits d’aération, témoignant du confort exceptionnel et de la richesse de la maison.

Un morceau de la base de l’enceinte de Philippe Auguste se trouve dans la cave de l’édifice. Cette muraille, élevée entre 1190 et 1215, était antérieure à l’édification de l’hôtel, qui fut construit à partir de 1270, appuyée contre cette muraille.

© La Tête en l’Air

La tour conserve encore un chef-d’œuvre de la sculpture française du XVème siècle au dernier étage : la voûte végétale de l’escalier d’apparat. Cette voûte présente 3 types de végétaux sculptés :
– des branches de chênes, symbole de Philippe le Hardi, père de Jean Sans Peur
– du houblon, emblème de Jean Sans Peur
– des rameaux d’aubépine, fleur préférée de Marguerite de Flandres, mère de Jean Sans Peur.

Méconnue des Parisiens, et encore moins des touristes, la tour témoigne de la richesse architecturale qui existait au Moyen Âge. Quasiment inchangée depuis sa construction, la tour est animée par l’association « Les amis de la Tour de Jean Sans Peur » qui œuvrent au quotidien pour faire connaître ce joyau médiéval.

La Tour de Jean Sans Peur
20, rue Etienne Marcel, Paris 2ème
Entrée : 6€ / 4€ pour les visites guidées


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :