Le Château du Chantilly : le musée Condé

Grand amateur d’art et véritable bibliophile, le duc d’Aumale, dernier propriétaire du château au XIXème siècle, a légué l’ensemble de ses collections à l’Institut de France avec pour volonté testamentaire de ne jamais toucher ou sortir les œuvres du château de Chantilly. La présentation des œuvres reste donc inchangée depuis le XIXème siècle. La collection de peintures anciennes est parmi l’une des plus importantes en France, la deuxième après le Louvre. 20 000 objets sont présentés : peintures, sculptures, dessins, meubles et porcelaine, manuscrits, antiquités, photographies… Visite guidée du Musée, à travers ses œuvres majeurs !

Pour (re)découvrir 800 ans d’histoire du domaine de Chantilly, c’est par ici !

La Galerie de Peinture et la Rotonde

Cœur de musée Condé, cette galerie est un témoignage de la muséologie du XIXème siècle. 85 toiles y sont disposées suivant le gout personnel du duc d’Aumale, dont Le Massacre des Innocents de Poussin ou encore La Madone de Lorette de Rafaël.

© La Tête en l’Air

Le Santuario

Conçue comme un véritable écrin, cette salle habillée de velours présente les chefs d’œuvres du duc d’Aumale : deux œuvres de Rafaël, Les Trois Grâces et La Madone de la Maison d’Orléans, un panneau de l’Histoire d’Esther de Botticelli et 40 miniatures du Livre d’Heures d’Etienne Chevalier de Jean Fouquet.

La Tribune

Rappelant la Tribune de la Galerie des Offices de Florence, cette salle est conçue par le duc comme un panorama de l’histoire de la peinture. Deux murs sont consacrés à la Renaissance avec des œuvres de Fra Angelico, Botticelli et du Titien, un mur aux XVIIème et XVIIIème siècles flamands et français avec Poussin, Van Dyck, Watteau. Enfin, les deux derniers murs présentent des œuvres du XIXème siècle français néoclassique et romantique avec Ingres ou Delacroix.

© La Tête en l’Air

Le Cabinet de Giotto

Objet de prédilection du duc d’Aumale, la peinture italienne est très significative dans la collection du musée. Le cabinet de Giotto regroupe des œuvres italiennes du XVIème et XVIIème siècles.

Le Cabinet des Clouet

Cette collection de portraits français peints XVIème siècle est la plus importante collection au monde. Ce cabinet regroupe une collection de 90 portraits de la Renaissance, dont tous les rois et reines de France du XVIème peints par Jean Clouet et son fils, François Clouet.

© La Tête en l’Air

La Galerie de Psyché

Cette galerie comporte 44 vitraux en grisaille, commandés par le connétable Anne de Montmorency. Ils proviennent du château d’Ecouen.

La Galerie des Cerfs

Aménagée à la fin du XIXème siècle, elle prend ce nom en raison des 8 tapisseries murales, tissées au XVIIIème siècle à la Manufacture des Gobelins. Dans un pur style Renaissance et avec ses plafonds à caissons, cette salle accueillait les réceptions du duc d’Aumale, qui y recevait l’élite intellectuelle et artistique de son temps.

© La Tête en l’Air

Le Cabinet des Livres

Le château abrite l’une des plus riches bibliothèques de France. Déjà héritier des précieux manuscrits des princes de Bourbon-Condé, le duc d’Aumale est lui-même un bibliophile passionné. Le Cabinet des Livres, aménagé à la fin du XIXème siècle, accueille plus de 19 000 ouvrages parmi les 60 000 volumes que compte la collection de Chantilly.

Parmi les manuscrits les plus précieux, figurent Les Très Riches Heures du Duc de Berry est réputé être le plus beau manuscrit du monde selon le duc.

Chateau de Chantilly
7, rue Connétable
60500 Chantilly

Je remercie le Château de Chantilly et Agnès Renoult Communication pour leur invitation. Je garde toute ma liberté éditoriale, comme d’habitude !

© La Tête en l’Air

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :